mercredi 19 décembre 2018

Life lately








du boulot par-dessus la tête - mais il est hors de question d'en oublier ma vie privée - Darwin, mon QG - les copines, les copines - le temps qui file, les jours qui s'enchainent, la vie mécanique - sortir tous les soirs du mardi au samedi - la danse, défouloir - fatiguée, mal au dos, pleine d'énergie malgré tout - faire doucement connaissance, parler beaucoup boulot mais trop peu de nous, ne plus trop savoir quoi en penser - entreprendre un grand tri, envie de légèreté dans cette vieille maison - un concert avec les copains, douce soirée au cours de laquelle ils nous annoncent une si jolie nouvelle, un bébé de printemps - le monde est bien trop dur pour ne pas s'entourer de douceur et de.... bienveillance, toujours - passer du temps en cuisine, comfort food et oranges pressées - être un peu fâchée contre celui qui a oublié la règle élémentaire de politesse qui dit "quand je reçois un texto j'y réponds" - le chat du voisin à ma fenêtre - de doux dimanches pour lutter contre la solitude - Noël et sa débauche de lumières, de vieux barbus et de lutins - quand je serai grande, je n'ai pas envie de raconter des bobards à mes enfants, on reçoit et on offre des présents parce qu'on s'aime, pas par magie - 7h30-19h à l'école, compter sur les doigts de la main les jours où je suis rentrée chez moi avant la nuit - deux poussettes dans le salon, les copines et leurs petits gars - quelques jours dans la tourmente, de la violence et des ragots, la partie pas cool de la direction - se faire dorloter par les copines, diner bouillotte quand tout ça pèse un peu trop lourd - bien fringuée pour me donner du courage - love is all, on en a bien besoin, je crois -

S. 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire