mercredi 30 mai 2018

Life lately






quand il n'y a plus rien pour le p'tit dej' du lendemain, faire des crêpes - et le petit matin a soudain un gout de fête - un message sur le répondeur, le son de sa voix, j'espère que tu vas bien, tu me manques - les souvenirs de nos derniers instants ensemble, ce qu'il m'a dit ce jour-là, une main dans mon dos, l'autre dans mes cheveux, bulle de nous au milieu des autres, resurgissent, doux-amers - miss frigo vide - oeufs et fromage, avalés en vitesse, debout dans la cuisine avant de filer à un cours de danse, constituent l'essentiel de mon alimentation - les fleurs du seringa commencent à s'ouvrir - de la peinture avec mes élèves - Imany en concert - une copine qui débarque un samedi matin avec des croissants - une fête d'anniversaire près de Toulouse, échanger réflexions sérieuses et pas de chacha avec les cousins - pianoter au creux de son coude, parce que ça fait bien longtemps que je n'ai pas croisé son regard - participer au salon des arts visuels de ma commune, une de mes photos exposée au centre culturel du quartier, c'est rien du tout mais c'est déjà beaucoup - tirer sur la corde, et mon corps qui chuchote que je tire trop fort -

S. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire